L’enfer des albinos en Afrique, quand les superstitions et l’ignorance deviennent un cancer de la civilisation.

A la question « toutes les civilisations se valent-elles? » André Comte-Sponville avait répondu que non, car noter l’Autre est absurde et toutes les civilisations se valent puisqu’elles ne valent rien.

Si avant j’aurais jugé une civilisation uniquement par ses richesses, aujourd’hui je me rends compte que cette démarche est incomplète, et éloignée de la réalité. Une réalité que l’on doit prendre dans son ensemble.

Si l’Afrique est une civilisation qui rime pour moi avec cette notion de respect des anciens, de partage d’un savoir vieux comme le monde, et d’un état de vie basique, en accord avec une nature souveraine, elle rime aussi avec des croyances populaires cruelles et meurtrières. En effet, dans un continent (ou plutôt une partie de celui ci) où la sorcellerie, le maraboutage sont des disciplines fortement respectées, craintes même, mais surtout incontournables, une partie plus ou moins importante de la population n’a pas accès à l’instruction, et croit donc avec une confiance aveugle les détenteurs de pouvoir et connaissances spirituelles, qu’ils ne remettent jamais en cause.

albinos

Il y a quelques temps déja, j’ai entendu parler d’un sujet atrocement sérieux et pourtant peu connu dans notre monde médiatique. Il s’agit de la persécution faite envers les albinos dans plusieurs pays d’Afrique, notamment en Tanzanie, au Mali, au Cameroun, au Congo, ou au Burundi.

En premier lieu, il faut savoir que les personnes atteintes d’une déficience en mélanine sont bien plus nombreuses en Afrique: Si une personne sur 20 000 est albinos en Europe et aux USA, ce taux atteint une personne sur 4000 en Afrique. En fonction des pays, la base de croyance commune fait de l’albinos une personne ayant des propriétés surnaturelles, magiques, qui n’est pas totalement humaine, possédant une intelligence médiocre et un développement anormal.

1460190_738496526178568_927657807_n

Tantôt objet de culte, tantôt monstre, il fait l’objet d’exclusion, de persécutions, et même d’assassinats de par leslégendes tenaces qui courent sur lui.

Dans le meilleur des cas, en Afrique, les albinos se voient offrir des présents en échange de bénédictions mais, majoritairement, ils sont marginalisés et persécutés. Être albinos, ou enfanter un albinos, est souvent perçu
et vécu comme une calamité. L’albinos est rejeté socialement. A tel point qu’il existe plusieurs formes d’extermination discrètes de l’enfant, pendant un bain ou par l’intermédiaire de tueurs professionnels. Ces méthodes sont utilisées par certains parents, parfois avec la complicité de la société.

Dans le pire des cas, les albinos sont pourchassés pour être mutilés, leurs organes servant aux sorciers pour des potions ou autres fabrications. Ces agressions dont les albinos sont victimes ont commencé dans la partie Ouest de la Tanzanie, puis se sont étendues à d’autres pays. Des marabouts s’attachent les services de tueurs, qui assassinent des albinos et découpent leur corps. Puis ils se servent des différents membres ( cheveux, langue, yeux, os, parties génitales, bras et jambes ) et du sang pour préparer des potions qui sont vendues aux pêcheurs, mineurs et politiques du pays, qui les utilisent pour s’attirer la chance. Il arrive cependant souvent qu’ils soient directement mutilés et laissés sur place.

Dans des pays où environ 90% de la population vit avec moins de 1,5 euros par jour, tuer un albinos semble une véritable opportunité pour certains. On parle de 1500  euros pour un bras et de 57 100  euros pour la totalité des membres d’un même corps. Des milliers d’albinos ne peuvent donc plus se déplacer librement pour aller travailler, étudier ou cultiver leurs potagers par crainte des chasseurs.

1464121_744856745542546_2120911702_n

 

Ainsi se multiplient les enlèvements d’albinos. Depuis 2013, le nombre d’attaques d’albinos a grimpé en flèche. Selon l’ONU, ce phénomène peut être attribuable à l’approche des élections prévues en octobre en Tanzanie, en raison de candidats désirant s’attirer la victoire avec la magie.Le gouvernement Tanzanien a donc pris des mesures afin de supprimer ces massacres, et plus de 200 sorciers ont été arrêtés en Tanzanie depuis la mi-janvier dans le cadre d’une vaste opération policière visant à mettre fin aux mutilations et meurtres des albinos. Ainsi, plusieurs condamnations à mort ont été prononcées ces dernières années à l’encontre des chasseurs d’Albinos et des sorciers. Cependant ceci n’étant pas suffisant, le mouvement d’action s’accompagne d’une vaste campagne de communication à travers le pays, intitulée « En finir avec les meurtres d’albinos », qui aiderait à éduquer la population et en finir avec cette légende néfaste. Enfin, cette minorité a trouvé des portes paroles d’espoir et de dénonciation des persécutions dans les mannequins albinos africains qui sont de plus en plus mis en avant. C’est le cas de Shaun Ross (que vous avez peut-être vu dans American Horror Story, Vogue, ou aux côtés de Lana Del Rey), Deejay Jewel, ou encore Thando Hopa, l’égérie Vichy.

Shaun-Ross vichy-Thando-Hopa-égérie

 

 

Si ce sujet m’a autant marquée, c’est parce qu’encore une fois je me rends compte avec horreur qu’il n’y a pas d’arme plus dangereuse que l’ignorance humaine. Ici, cette croyance de propriété mystique des albinos nous parait ridicule. Mais en Afrique elle est prise au sérieux, assez pour que des gens innocents y perdent la vie. Les légendes sont conventionnelles, et leur seul antidote est le savoir. Aujourd’hui cette prise de conscience se fait plus grande en Afrique, plus particulièrement dans ces pays touchés par ces massacres, et les campagnes de lutte pour la protection des albinos, de leur droit à une vie normale tentent de devenir virales, afin que plus personne ne leur porte atteinte. C’est un combat difficile et long, mais tellement courageux qu’il me paraissait important d’en parler ici, et d’y rendre hommage.

 

 

Publicités

Mesdames lâchez tout! Le sperme ne vous fera pas maigrir!

Image

J’avais râlé sur Facebook à l’époque (comme d’hab me direz vous), sur le fait qu’à partir du moment où l’on commencait une affirmation par « une étude scientifique a démontré que… » elle devenait forcément vraie. Récemment, j’ai vu fleurir sur les murs de bon nombre de mes contacts féminins des articles expliquant qu’avaler était un atout régime majeur et qu’une femme au régime qui le faisait maigrissait x fois plus vite qu’une autre. Bien sûr, les premiers diffuseurs de ces articles étaient leur moitié avec un kiki.

Partant de ce principe, j’ai voulu appliquer la théorie de l’étude scientifique sur mon cher et tendre:

« Coeuuuuur? (oui quand je parle à mon mec c’est rose) Une étude scientifique a prouvé que les femmes à qui on faisait le plus de câlins et qui avaient droit au petit dej au lit avaient une augmentation mammaire plus conséquente que les autres. Une histoire d’hormones épanouies toussa toussa c’était trop scientifique pour moi. Tu m’aides à avoir de gros boobs? »

Manque de bol, mon mec est comme Saint Thomas, donc sans réel article développant cette théorie, c’était mort. J’ai même pensé faire un hoax, rien que pour ça, histoire de l’avoir mon pti dej au lit. Bref.

Concernant cette histoire de régime par contre, un article est réellement sorti, et a été repris un peu partout, jusqu’à atterrir dans le mag Cosmopolitan.

La réalité par contre concernant ce régime miracle et gratuit est toute autre. Premièrement, Ingrid Fleischer de l’Université d’Hamburg ne se trouve en définitive que sur le site d’une fondation allemande pour l’agriculture (j’entends d’ici vos blagues salaces sur le sperme et la ferme, franchement vous êtes trop sales). En fait, les universités ont habituellement une page sur leur site qui présente leurs chercheurs, mais le nom du Dr Fleischer n’apparaît nulle part… De plus, rien de ce qui compose le sperme ne fait maigrir, pas même « l’alcaline », cette substance miracle qui vous ferait apparemment perdre du poids 2 fois plus vite! D’ailleurs, décrite comme une molécule, l’alcaline n’en est pourtant pas une, c’est plutôt un adjectif: une substance est dite «alcaline» quand elle a un pH supérieur à 7 (ce qu’est effectivement le sperme).

Par contre, sans aller bien loin dans les explications scientifiques, la mémoire de Google arrive à remonter jusqu’à février 2001 sur les rumeurs de régime spécial sperme, et les premières vraies traces de cette théorie viennent de sites type doctissimo. Epic fail.

Je comprends d’ailleurs mieux pourquoi certaines poussent le vice à manger des trucs bien gras en même temps qu’elles font une gâterie.

Image

T’as des amis flipettes? T’aimes les films d’horreur et t’as un humour aussi pourri que le mien? Alors toi aussi créé ton creepypasta sur le net!

Image

Un creepypasta est le terme utilisé pour désigner les histoires morbides et fakes qu’on peut lire parfois sur le net, style le mythe du Hatebook, soit une version alternative de Facebook faite pour les tueurs en série.

http://www.jeuxvideo.com/forums/1-15-42404238-1-0-1-0-omg-hatebook-commence-a-me-faire-peur.htm

Peu importe le support, le Creepypasta obéit toujours aux mêmes règles:

Il doit faire peur
Il doit être anonyme
Il doit être détaillé, pour paraître le plus crédible possible

Bien sûr, monter un canular flippant demande de la ressource. Jouer sur la peur d’une personne n’est pas chose aisée. Donc 3 types de peurs ressortent vraiment des Creepypastas les plus connus.

Ghoul

le choc: Difficile à obtenir mais pas impossible. Lorsqu’on passe pas un support media gif image ppt ou video plutôt qu’un texte, le choc reste le plus fun. Ca peut se faire par une video stupide devant ta webcam et un mec flippant masqué surgit, tout comme l’utilisation de cris et bruits sinistres à un timing précis… La video moche du rocking chair qui se balance toute seule reste pour moi la plus efficace.

La paranoïa: le meilleur, celui qui laisse la victime sur ses gardes, assez flippée pour courir jusqu’à son lit en levant les pieds au max de peur qu’un truc la choppe sous son lit. Il implique un certain talent de narrateur, une mutltitude de détails et de photos trafiquées, mais lorsqu’il est réussi, il fait des miracles!

La menace: Voilà qui rend malade. Le gif d’une photo de clown immobile qui d’un coup tourne son regard vers toi. Ou une histoire qui se base sur ce que tout le monde connaît. Là t’as peur, tu prends le truc pour toi, et tu te chies dessus. Sans même utiliser l’inattendu de la photo, créer un malaise ambiant reste une forme de peur bien plus puissante que les autres, si elle est bien utilisée. D’où le fait qu’on angoisse encore plus dans une film qui commence par…. « basé sur une histoire vraie » ….

Bien sûr, tout le monde ne réagit pas forcément aux mêmes choses en matière de flippe. Certains éléments sont plus utilisés que d’autres, et souvent repris dans les films d’horreur, normal, ce sont des valeurs sûres.

Quelques exemples:

Le mobilier:  et plus il est ancien, plus il devient angoissant. Miroirs, vieilles peintures de portraits, objets hérités, rocking chair, boîte à musique… Le miroir est toujours efficace, car il montre le reflet de la personne, créé son double, forcément, les doubles, c’est que du bon.

Les enfants: si tu pars sur l’enfant abandonné ou les jumeaux, t’as toutes tes chances d’assurer! Ils sont perçus comme l’innocence même, pourtant on sait tous que ça peut être fourbe!

la photo floue: les gens voient des fantômes là où il ya de la poussière. Le flou, les zones d’ombres, la photo de merde est toujours une source de stress!

Les parties du corps: dents, yeux, cheveux et j’en passe. L’anatomique est signe de flippe, de dégoût et de paranoïa, c’est comme ça. Au niveau des images d’humains, on a souvent droit à des membres anormalement longs, des yeux entièrement noirs ou blancs…

Bien sûr, tout ceci reste profondément amplifié grâce à un super outil: la science! Et dans ce domaine, n’importe qui fera l’affaire. L’affaire Starchild a été rendue crédible par le Dr Lloyd Pye, qui a défendu la cause de l’extraterrestre venu sauter une terrienne qui a engendré un hybride. Si l’appellation Docteur en impose, l’illuminé n’étais pourtant que dentiste. C’est comme ça, si un mec de la médecine ou de la science le dit, c’est qu’il a raison! Et lorsque c’est trop difficile à expliquer, on a qu’à dire que les américains sont passé et que c’est devenu secret défense. Easy.

Pour ceux qui veulent tenter d’écrire leur CreepyPasta, un conseil, commencez par la fin, donnez des dates, des noms, des lieux, rendez le truc le plus impersonnel possible. Tapez dans le témoignage, ça aide!tumblr_ll708jCLxu1qifapbo1_500

Certains creepypastas brouillent toutefois la frontière entre la fiction et la réalité en suggérant que l’imagination des lecteurs est susceptible de les rendre réels. D’autres, enfin, prennent la forme d’instructions pour les lecteurs, les invitant à effectuer une série de tâches supposées avoir des conséquences surnaturelles (exemple célèbre, la légende de Bloody Mary).

Si vous vous basez sur une narration à la 1ère personne, ne créez pas de climax, n’essayez pas de jouer dans le suspense, c’est le tue-l’amour du CreepyPasta. Racontez les moments terrifiants de la même manière que le reste. Le but étant de rendre le truc crédible, pas de le faire partir dans du roman d’épouvante.

Ha et au passage, jetez un oeil au CreepyPasta Pokemon (les légendes urbaines sur les jeux videos sont géniales) 😉

Bon allez, vous avez les bases, le reste, c’est votre touche perso qui doit le faire 😉

Dis moi quelles sont tes recherches porno, je te dirai qui tu es.

Le site PornMD a fait un super tableau infographique des 10 premières recherches par mot clé de contenu à caractère pornographique (dit comme ça c’est classe.) par pays pendant 6 mois.

Je passais dans le coin et je suis tombée dessus. Alors on en profite pour s’informer sur nos habitudes (pas moi par contre, jmate pas de porno) et celles de nos voisins.

Pour commencer, on regarde ce qui fait kiffer les français!

Image

Bon, je dirais qu’on fait dans le classique, et que les beurettes comme moi sont plutôt prisées. Mon mec sera ravi de le savoir.

On passe à l’Espagne 😉

Image

Bon, vu que Torbe ne me disait rien, et que ma culture des mots pornographiques est limitée, je suis allée faire mon tour, et ce n’est pas une coutume nationale ou une pratique exotique, mais simplement le nom d’un producteur espagnol. Ou peut-être que vous le saviez tous et que je passe juste encore une fois pour une ignare.

J’ai ensuite rigolé un coup sur la Hongrie, enfin rigolé viteuf quoi. Image

Le Mum and Son et le scat sont vachement bien placés je trouve, bande de sales.

La Russie est aussi très fun dans le style, c’est anal et teen qui font plaisir, les vieilles ça passe moins.

Image

De manière générale, ce qui ressort en premier c’est la recherche de porno du pays, bah ouais quand on comprend les répliques c’est toujours mieux.

Sinon pas mal de noms d’actrices/acteurs pornos.

Allez on va voyager un peu plus, de l’autre côté de la Méditerranée pour voir.

L’Algérie (bah ouais, en France ce sont les beurettes, et chez les beurs qu’est ce qu’on a?)

Image

Bon c’est pas énorme. Ne sachant pas ce que c’était que le « brazzers », j’ai demandé à mon mec, sa réponse ne m’a pas plus avancée: « un burger du KFC ». Voilà, démerdez vous avec ça.

Je ne me suis pas attardée, et j’ai filé côté moyen Orient. L’Iran faisait dans le recherché, jpeux comprendre le fantasme n°6 version hétéro.

Image

Ensuite, Israel m’a laissée perplexe.

Image

J’ai continué mon petit tour vers les USA, rigolé vite fait sur les délires creampie, je me suis interrogée sur le « pov » (bon allez c’est quoi?)ImageImage

Et puis mon mec a capté que je faisais vraiment mon article sur un truc aussi con.

Alors pour ceux qui veulent continuer à bosser leur géographie… Je précise que les aiats m’ont déçue, je m’attendais à des trucs de fou, QUE DALLE.

http://www.pornmd.com/sex-search

Les photos Facebook, entre pateforme snuff et piège à cons.

he-has-cancer

On a tous vu au moins 35 fois la photo d’une petite fille handicapée qui pose devant son miroir avec le sourire de Chucky et une légende style « voici ma petite soeur Micheline, elle a 4 ans, et elle ne se trouve pas belle, mais pour moi c’est la plus belle des petites soeurs, si tu kiffes ta soeur partage cette photo et like ma page « Les pygmées sont les plus SwAgs »

Parfois t’as les consignes précises

1 like = 1euro à la Fistinière

1 comment = 1 pass 24h

1 partage = ton abonnement à l’année en chambre VIP gratuit.

Manque de peau, la petite soeur handicapée atteinte de maladie rare change de prénom selon les photos, ou alors tout le monde a eu la même. Et bien sûr, ton pass pour la Fistinière, tu te le carres dans le cul, à défaut d’autre chose.

Mais bien évidemment, tu partages, parce que même si tu sais que c’est du vent, ça te touche, et tu le montres. Voilà une belle recette pour activer la propagation : on touche les gens et on demande seulement un petit effort de leur part. La majorité des internautes se doutent bien que c’est faux mais comme il s’agit souvent de causes qui touchent droit au cœur et que l’argent n’est pas prélevé dans leurs poches, on se dit que c’est peut-être vrai et on partage juste au cas où…

Et ainsi, on collabore à la survie et à la propagation des publications qui, on le rappelle, sont de la grosse merde en boite.

Cependant, ça prend un degré autre, quand ces images touchent de sujets un peu plus flippants, et de là deviennent parfois très choquantes voire même violentes. Parfois ce sont des images retouchées et d’autres fois non, quoi qu’il en soit, elles interpellent d’une manière particulière tous ceux qui savent faire preuve de compassion et d’empathie.

Ainsi on finit par tomber sur l’image d’un animal torturé, d’un enfant battu, d’une jeune indienne violée. Et à 7h, à peine frais de la douche, on se sent souillé pour la journée, suite à ce brutal rappel du monde de merde dans lequel on vit.

J’ai aussi vu quelques photos de nanas ou mecs en pleine séance photo dans leur salle de bain pose duckface avec une légende dénonçant cette personne comme tortionnaire d’animaux/enfants/homophobe et j’en passe ainsi que son pseudo Facebook. Belle manière de pourrir la vie de quelqu’un que l’on ne supporte pas… La manipulation sur Facebook est parfois insultante envers l’intelligence des utilisateurs…

Au final, est ce que partager cette photo sert d’une quelconque manière à la cause? Est ce que le fait de noyer un fil d’actualités avec des photos gores changera quoi que ce soit au fait? N’y a t’il pas des moins plus utiles et efficace de neutraliser, ou au moins réduire le problème?

J’attends vos avis, sans jugements ni conflits 😉

WTF: Des fillettes hôtesses d’un salon auto en Chine

Image

Le nouveau petit buzz de la semaine vient de ce salon automobile Chinois qui créé polémique en ce moment. Mises en scène à l’occasion d’un salon de l’automobile dans le centre du pays, des petites filles chinoises ont posé en bikini, bottes et maquillage devant des berlines. Des images qui ont circulé sur le Web et fait réagir de nombreux weibonautes – utilisateurs du réseau social chinois Weibo.

Forcément, ça hurle à la décadence morale, les gens s’insurgent, et l’entreprise ayant embauché ces mouflettes se justifie en expliquant que « cela leur a permis de prendre confiance en elles »… Bitch please!

En quoi une gosse de 5 ans peut prendre confiance en elle à travers ce genre d’event?

Je ne suis pas du tout pour ce genre d’hypersexualisation des enfants, de même que je suis contre les concours de beauté pour enfants, déja parce que je pense que certains parents se prennent tellement au truc qu’on se retrouve au final avec des petites filles sous pression, alors qu’elles devraient simplement profiter de leur enfance. Mais je pense aussi que ce genre de machin a un côté légèrement vicieux, quand on voit que normalement ce genre d’évènement implique des hôtesses au corps parfait selon nos critères de beauté actuels, que les mecs qui vont à ces salons sont normalement en train de baver sur la caisse comme la nana qui la présente, l’idée d’y mettre à la place une petite fille prend une dimension perverse. Mvoyez?

Mais au moins, la posture de la minotte m’a bien fait rire!