Les tutos utiles pour briller en société: comment faire croire qu’on s’y connait en vin?

Alexander Fleming a écrit C’est la pénicilline qui guérit les hommes, mais c’est le bon vin qui les rend heureux.

Alexander Fleming n’a jamais rencontré mon homme. Donne-lui de la pénicilline et tu verras dans quel état l’allergique foireux se retrouvera. Cependant, il avait totalement raison sur le bon vin. A ceci prix que n’importe quel vin me rendrait heureuse, mais si en plus je sais qu’il est bon, je pense que je frôle l’amour de mon prochain.

Ce dernier propos est à prendre avec du recul, je n’aime pas grand monde, encore moins mon prochain. Et je dis « je sais qu’il est bon », parce que justement. Comment savoir si tu bois du bon vin quand tu es une ignare complète en ce qui concerne l’œnologie ?

41kBFOfw3eL

Tout commence par le resto entre amis, où tu te retrouves à la table d’un réel amateur de vin. Toi qui te bourrerais la gueule avec n’importe quoi, du moment qu’il y a de l’alcool dedans comprends donc qu’il existe tout un monde en dessous de la simple étiquette « VIN ».
J’ai commencé à comprendre que j’avais une sacrée éducation à faire lorsque j’ai commencé à boire du vin, mais surtout à l’apprécier, ce qui est venu au final assez tard.

Mais par pure bravade, je n’aurais jamais dit que je ne connaissais rien au vin à chaque fois que je me retrouvais à une tablée de quadragénaires parlant de domaines et aimant les visites de vignobles les weekends. Puis le moment fatidique où le serveur s’approche de toi avec une bouteille et souhaite te la faire goûter avant de servir les autres. MERDE.

S’ensuit un petit numéro de comédie dans lequel tu prends ton verre, le renifle avec un air circonspect, une petite moue avec la lèvre inférieure, puis un petit moulinet du poignet afin de faire tourner le liquide précédant l’examen minutieux du dépôt sur le verre avant de déclarer « oh ! belle robe ! »

Lorsque finalement tu te décides à goûter, en faisant ce petit bruit moche de succion, tu sais qu’il est temps de donner ton verdict. 3 secondes dans la bouche, déglutition puis « oh ! il est doux / plutôt structuré/fruité/peu importe, tant que tu as eu le temps de voir ce mot sur l’étiquette de la bouteille avant, histoire d’être sûr de dire un truc exact »

changed-water-into-wine

Et là, fier(e) de tes talents d’acteurs, tu laisses le serveur finir son job en validant son choix de bouteille (ou celui de n’importe qui d’autre ayant décidé que ce serait – sur des critères qui te sont encore inconnus – cette bouteille là, pas une autre).

Voilà, ça c’était moi il y a encore pas si longtemps.

Depuis j’ai commencé à étudier le truc, histoire d’avoir moins de raison de paniquer au prochain choix de bouteille. Donc je vais un peu t’avancer sur l’embrouille, que tu aies au moins les bases.

Le vin pour les nuls

Il y a en toute logique, en globalité, dans la plupart des cas, bref un peu en temps normal 3 types de vins.

-blanc

-rouge

-rosé

Les deux premiers se conservent surtout en cave (quoique les blancs un peu frais passent toujours), le dernier se boit très frais.

Autre chose, en toute logique, comme Georges Clooney, le vin se bonifie avec l’âge. Donc plus c’est vieux, plus c’est bon. Tout comme plus c’est vieux, plus c’est cher, et tu sais forcément que si plus c’est vieux plus c’est cher, alors plus c’est cher plus c’est bon, le syllogisme le plus évident du monde.

8eee79a140a2c33acc501fb8556241d625f3e254191c7458f3f65932bb19aaf3

Ensuite, il y a des régions vinicoles coolos, et d’autres perraves. Donc retiens bien

-Bordeaux = toujours dire que c’est bon
-Bourgogne = toujours dire que c’est bon
-Endroits que tu ne connais pas (et essaye de connaître un peu la géographie française steuplé, jvais pas t’apprendre la vie là-dessus en plus du reste) = piquette
pays étrangers = dis que c’est audacieux, ou différent. Histoire de rester correct.

Autre chose, parfois, le vin ça pue, donc renifle le bien, et s’il pue plus que d’habitude, soit de manière plus acide, et que ça te pique le nez, fais la grimace et dis qu’il a tourné.

Mais sinon, comme pour énormément de domaines, c’est en pratiquant qu’on se perfectionne. Du coup, avec beaucoup d’entraînement… Tu finiras comme moi, pochtronne assidue, qui a surtout découvert que passé quelques verres, tous les vins que tu me proposeras me paraitront magiques.

Cet article a été sponsorisé par mes boss, fervents admirateurs de mon état d’ébriété et vivement critiqué par mon collègue JM, désolée, j’aime aussi le rosé, et oui le rosé c’est du vin.

Publicités

4 réflexions sur “Les tutos utiles pour briller en société: comment faire croire qu’on s’y connait en vin?

  1. Anaïs Voorhees

    Un vin qui pique n’a pas forcément tourné… Un surdosage du SO2 peut en être la cause 😉 Et oui, le rosé c’est du vin… de Provence…!! Parce que le rosé de Bordeaux rend malade, lol 😉 (oui, oui, j’ai fais des études d’oenologie ;))

    J'aime

    • L’article entier à visée humoristique, je me doute bien que ce n’est pas aussi simple, ici j’utilise juste des raccourcis. Vois le comme l’oenologie pour les (très) nuls

      J'aime

      • Anaïs Voorhees

        Oulah! Ce n’était pas méchant du tout lol Au contraire, les (très) nuls en oeno peuvent aussi dire que si le vin pique, c’est peut être à cause du SO2 😉 J’avais compris que cet article avait une portée humoristique 🙂

        J'aime

      • Ha mais je n’ai pas dit le contraire… 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s