Avoir des boloballz c’est aussi comprendre ce que c’est que d’être une gonzesse. Hommes féministes, je vous aime.

men-feminism-e1372102217532

Hola!

Un mois sans écrire, la faute au boulot, et aux 5 articles en brouillon que je peaufine petit à petit. Je commence alors ce billet par un grand merci, le nombre de Followers de mes déboires a atteint les 780 et des poussières, et ça c’est DINGUE ❤

Vous assurez, vous me boostez et me donnez confiance en moi, en ce que j’écris, en la manière dont je le fais. Ce blog fait par hasard devient vraiment mon petit bébé, et je suis comme une gosse le jour de Noël en regardant mes statistiques.

Mais parlons un peu sérieusement par ici. J’ai comme tout le monde des potes un peu misogynes qui font passer leurs affirmations perraves par le biais de l’humour. Jusque là rien de grave. Au contraire, ça prouve juste que le miso n’assume pas forcément ses convictions au point de les balancer sans détour. Ce même genre de mec va se dire totalement féministe, et là c’est encore plus con, ou fun, mais surtout plus con.

Mais on peut se poser la question: qu’est ce qu’une homme féministe? Bien sûr, la définition toute bête est « un homme qui défend les droits des femmes ».

tumblr_msm0kdkWno1syff5xo1_500

Mais concrètement, comment cela se manifeste? A part dire que chez soi on fait AUSSI le ménage et la cuisine? Celui qui s’engage, manifeste avec elles, revendique ses idées positivement féministes (attention, le féminisme ce n’est pas la suprématie de la femme sur l’homme, mais simplement l’égalité entre les deux sexes) se fait traiter de couille molle, de tapette, de soumis et j’en passe. Bref, pour la majorité masculine il n’est pas un homme. Et pourtant s’il s’agit de rééquilibrer les pouvoirs entre les sexes et de se libérer des stéréotypes, autant que tout le monde s’y mette ensemble, non ?

Un homme féministe, ce n’est pas également un chevalier blanc venant à la rescousse des femmes.tumblr_msmfjz0dyJ1szz0w2o1_500
Ce type de comportement n’est ni plus ni moins que du sexisme positif.

Par ailleurs, un homme n’est pas féministe parce que cela lui permettrait, selon les clichés que certain-es ont dans la tête, de draguer en marquant des points auprès des féministes. Non, un homme n’est pas féministe pour recevoir des cookies ou des bons points à chaque intervention. Il l’est par conviction intime que c’est la bonne chose à faire pour permettre au plus vite une égalité réelle et concrète entre hommes et femmes. Etre un homme féministe, c’est aussi prendre conscience de la multiplicité des luttes que le féminisme regroupe. Que ce soit la lutte contre l’homophobie, la transphobie, et même l’islamophobie, ce sont autant de domaines qui se retrouvent dans le féminisme et qu’il est important de garder en tête pour un homme féministe décidé à lutter contre ces oppressions recoupant le féminisme

malefeministCependant, les hommes aussi souffrent de la différence entre les sexes, ces hommes qui se sentent parfois enfermés dans un culte de la performance qui ne les satisfait pas, que ce soit dans la sphère intime ou dans leur vie sociale. Bien sûr, on peut argumenter que malgré leur malaise, leur statut reste toujours plus enviable que celui des femmes, qu’ils sont toujours mieux payés et plus souvent promus. Est-ce une raison pour ne pas entendre cette voix différente, souvent venue des jeunes générations, qui prône la redéfinition des rôles en expliquant qu’un homme qui encourage l’égalité n’en reste pas moins viril?

Je ne demande pas aux hommes de devenir d’un coup le porte-parole des féministes, cela signifierait en un sens reprendre la parole des femmes et donc s’approprier leur lutte. Voilà donc le petit recadrage de tous ces potes à chromosome Y qui me balancent une vanne de merde et me disent « mais jsuis féministe!!!! » Ce qui moi, me ferait clairement kiffer, c’est de voir moins d’hypocrites, et plus de personnes capables d’assumer ce qu’ils pensent, sans avoir peur de le montrer. Pas besoin de nous offrir de cadeaux pour la Journée de la Femme, gardez vos blagues, faites un réel effort de classe, et prenez votre moitié au sérieux.

lookslike

😉

2 réflexions sur “Avoir des boloballz c’est aussi comprendre ce que c’est que d’être une gonzesse. Hommes féministes, je vous aime.

  1. Même que pour luter contre la transphobie, c’est mieux de ne pas parler de « tous ces potes à chromosome Y », vu qu’il y a des hommes à chromosome XX (comme des femmes à chromosome Y, et même encore des centaines d’ordre variations, aussi bien du genre que du chromosome). Oui, c’est l’anecdote du gros chipoteur, car pour le reste, j’encense ton article. *insérer ici un smiley qui sourit*

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s