Starchild, le gamin trop moche qui fait bander les scientifiques du paranormal et les frères Bogdanov

J’ai souvent des questions existentielles très pertinentes, ya t’il une vie après la vie, sommes nous seuls dans l’Univers, quand est ce qu’on mange…

Au final je m’en fous d’avoir une réponse, mais je me marre bien devant les émissions tv sur le paranormal, d’ailleurs j’en ai vu deux ou trois récemment qui m’ont fait hurler de rire sur l’absurde des situations style « le gros monstre des lacs colombiens qui paralyse ses victimes et mange des poulets » ===> oh une anguille…

De cette manière, j’ai découvert l’existence de Starchild. Un crâne de môme franchement vilain qui laissait supposer une enfance malheureuse à l’école.

Image

Alors qu’elle explorait une mine abandonnée au Mexique, une vacancière américaine aurait découvert le squelette d’une femme couchée sur le dos à côté d’un petit monticule d’où émergeait le bras d’un autre squelette, dont la main tenait le bras du premier. De la découverte de son crâne en 1930 jusqu’à son don à Lloyd Pye, ce crâne est resté discret. Les gens se sont posés des questions, pas plus.

Puis Ce Lloyd, dentiste de manière officielle, chercheur dans le paranormal de manière officieuse, a soutenu de toutes ses tripes la théorie que ce crâne appartenait à un enfant hybride, résultat d’un accouplement entre un extraterrestre et une humaine.

De là ça part en couilles, analyse d’ADN prouvant que l’enfant était déja partiellement humain, ce qui alimente la théorie des Anciens Dieux, puis plusieurs études ont en effet été menées sur le crâne. En 1999, un test ADN effectué par le laboratoire BOLD de l’université de Colombie Britannique a mis en évidence des chromosomes X et Y dans l’ADN du crâne, ce qui prouve qu’il s’agissait bien d’un garçon né de deux parents humains.
En 2003, des tests effectués ont permis de récupérer des échantillons d’ADN mitochondrial des deux squelettes, qui indiquent qu’il s’agit d’amérindiens et que le squelette normal trouvé dans la mine n’est pas celui de la mère de l’enfant des étoiles.

Cependant, d’autres recherches sur l’ADN du mouflet montrent que les fibres retrouvées dans le crâne ne sont pas connues sur Terre, ce qui tend à dire que le petit n’est pas non plus totalement humain.

Image

On a aussi débattu l’idée d’une ‘hydrocéphalie, une pathologie entrainant une accumulation de liquide céphalorachidien dans les ventricules (cavités) cérébraux et fait « gonfler » la boîte crânienne. Elle pourrait expliquer le volume anormalement important du crâne.

Donc le petit pourrait tout simplement être malformé.

Aujourd’hui on s’accorde à dire que ce crâne provient d’un enfant de 4 ou 5 ans humain ui souffrait de malformation. D’autres crânes malformés existent de part le monde mais n’ont pas bénéficié de la publicité accordée à ce « crâne de starchild »

Lloyd défend toujours son idée, les geeks aussi, sur ce site http://www.starchildproject.com/

Moi jme marre encore sur comment un gosse foiré a pu faire autant fureur.

 

Une réflexion sur “Starchild, le gamin trop moche qui fait bander les scientifiques du paranormal et les frères Bogdanov

  1. I have been examinating out a few of your stories and i can claim nice stuff. I will definitely bookmark your site.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s