La théorie des extraterrestres du IIIe Reich, une nazitude interplanétaire.

Là je le sais j’ai fait fort.

Mais parlons sérieusement. J’ai fait la découverte d’un site MERVEILLEUX dont l’auteur soutient une théorie genialissime sur la fabrication secrète de soucoupes volantes par le nazis qui auraient été la cause d’apparitions d’OVNIS depuis la fin du Reich.
Il faut savoir que cette thèse à première vue hilarante est très souvent évoquée et étudiée par des fans d’ufologie, et qu’elle est dans le top 10 des théories du complot les plus répandues. Une grande quantité de « spéculateurs » postulent que des OVNIs fonctionnant à l’aide d’un dispositif inconnu ont été construits en secret et furent opérationnels durant la période du 3è Reich en Allemagne. Ils évoquent  également la possibilité que les USA se soient approprié cette technologie après la 2nde Guerre Mondiale…

haunebu-aliens

Le site secretebase.free.fr est l’un de ces sites Internet pratiquant le « copier coller » de toutes les sornettes possibles et imaginables d’autres sites Internet, et alignant ainsi de navrantes légendes urbaines et mythes néo-nazis depuis longtemps réfutés somme s’il s’agissait de « vérité » et de « grands secrets ». On y mélange tout et n’importe quoi, sans la moindre réflexion ou recherche, sur des salades pseudo-religieuses, des « complots mondiaux », des « civilisations disparues », des « théories sur l’évolution » et autres « le nombre de la bête » et « le Vatican et les extraterrestres ». Tout ce que j’aime en somme.

Le site tente cependant de se donner une image crédible grâce à plusieurs procédés. Alors tout d’abord, on a un site un peu parsemé de détails insignifiants et sans rapport avec le sujet principal, style « Adolf s’est marié en secret blablabla ». Ouais ouais c’est cool.

L’auteur prend également le temps de bien préciser que rien n’a été prouvé hein, attention, mais que le nazis étaient les premiers à utiliser des moteurs à réaction, preuve de leur avance technologique. Sauf que… Bah c’est faux. Le premier à l’avoir fait était roumain (En 1910, l’ingénieur roumain Henri Coandă), puis le brevet d’utilisation a été déposé par un anglais, Franck Whittle, en 1930. Dès 1934, la Regia Aeronautica a signé un contrat avec l’ingénieur Campini pour la réalisation d’un prototype d’avion à réaction. l’italien Campini a élaboré l’engin avec le constructeur Caproni, qui étudiait de la question. La construction a démarré de suite, mais a duré longtemps en raison des coûts et des difficultés. Mais dès le 27 août 1940, le premier prototype volait. Fail…

1112

Enfin, et ça c’est le plus fun, la source de l’auteur, c’est le site « Naziufos.com ». Mais ce qui ne se voit pas, c’est que ce site, payant, est en fait un site commercial réalisé par l’ufologue Italien Maurizio Verga, lequel est un des sceptiques Italiens les plus virulents. Il pense qu’aucun OVNI n’est extraterrestre, ni nazi. Merci bien de citer des sources sans preuves en prenant le premier nom qu’on trouve, surtout s’il défend le contraire de votre cause..

Bref. Au final, l’histoire bien ridicule de l’OVNI Nazi a donné naissance à une super navet,le film Iron Sky, que je vous conseille vivement avec une ou deux bouteilles de pif dans la gueule, pas moins. Mais j’ai rarement autant ri sur une connerie depuis mon trip avec les Raeliens, que je vous raconterai un jour… Ou pas.

Publicités

Starchild, le gamin trop moche qui fait bander les scientifiques du paranormal et les frères Bogdanov

J’ai souvent des questions existentielles très pertinentes, ya t’il une vie après la vie, sommes nous seuls dans l’Univers, quand est ce qu’on mange…

Au final je m’en fous d’avoir une réponse, mais je me marre bien devant les émissions tv sur le paranormal, d’ailleurs j’en ai vu deux ou trois récemment qui m’ont fait hurler de rire sur l’absurde des situations style « le gros monstre des lacs colombiens qui paralyse ses victimes et mange des poulets » ===> oh une anguille…

De cette manière, j’ai découvert l’existence de Starchild. Un crâne de môme franchement vilain qui laissait supposer une enfance malheureuse à l’école.

Image

Alors qu’elle explorait une mine abandonnée au Mexique, une vacancière américaine aurait découvert le squelette d’une femme couchée sur le dos à côté d’un petit monticule d’où émergeait le bras d’un autre squelette, dont la main tenait le bras du premier. De la découverte de son crâne en 1930 jusqu’à son don à Lloyd Pye, ce crâne est resté discret. Les gens se sont posés des questions, pas plus.

Puis Ce Lloyd, dentiste de manière officielle, chercheur dans le paranormal de manière officieuse, a soutenu de toutes ses tripes la théorie que ce crâne appartenait à un enfant hybride, résultat d’un accouplement entre un extraterrestre et une humaine.

De là ça part en couilles, analyse d’ADN prouvant que l’enfant était déja partiellement humain, ce qui alimente la théorie des Anciens Dieux, puis plusieurs études ont en effet été menées sur le crâne. En 1999, un test ADN effectué par le laboratoire BOLD de l’université de Colombie Britannique a mis en évidence des chromosomes X et Y dans l’ADN du crâne, ce qui prouve qu’il s’agissait bien d’un garçon né de deux parents humains.
En 2003, des tests effectués ont permis de récupérer des échantillons d’ADN mitochondrial des deux squelettes, qui indiquent qu’il s’agit d’amérindiens et que le squelette normal trouvé dans la mine n’est pas celui de la mère de l’enfant des étoiles.

Cependant, d’autres recherches sur l’ADN du mouflet montrent que les fibres retrouvées dans le crâne ne sont pas connues sur Terre, ce qui tend à dire que le petit n’est pas non plus totalement humain.

Image

On a aussi débattu l’idée d’une ‘hydrocéphalie, une pathologie entrainant une accumulation de liquide céphalorachidien dans les ventricules (cavités) cérébraux et fait « gonfler » la boîte crânienne. Elle pourrait expliquer le volume anormalement important du crâne.

Donc le petit pourrait tout simplement être malformé.

Aujourd’hui on s’accorde à dire que ce crâne provient d’un enfant de 4 ou 5 ans humain ui souffrait de malformation. D’autres crânes malformés existent de part le monde mais n’ont pas bénéficié de la publicité accordée à ce « crâne de starchild »

Lloyd défend toujours son idée, les geeks aussi, sur ce site http://www.starchildproject.com/

Moi jme marre encore sur comment un gosse foiré a pu faire autant fureur.

 

[BIG DAY] Fin des tests de produits cosmétiques sur les animaux

Image

Ca y est, c’est bon, je reprends un tout petit peu foi en l’espèce humaine, une lutte qui m’a parue sans fin s’achève sur un happy end merveilleux: le 11 mars 2013 mes amis, il sera strictement INTERDIT de réaliser des tests sur animaux à des fins cosmétiques en Europe (et on espère vivement que le reste du monde suivra). Un peu moins de cruauté inutile dans ce monde de brutes!!!!

Il faut aussi savoir que de fait, toute entreprise non européenne voulant vendre des produits cosmétiques ou composantes en Europe devra respecter cette interdiction, ce qui aura donc un impact sur les entreprises étrangères, et ça, c’est aussi le début d’une évolution qui on l’espère, sera tout aussi positive.

Bien sûr, il y a encore du boulot dans ce domaine, et on sait pertinemment que si la lutte contre les tests sur animaux pour des cosmétiques est un combat déja difficile (20 ans de lutte en Europe, menée notamment par The Body Shop et l’ONG Cruelty Free International), il est toujours inenvisageable de bannir l’utilisation d’animaux dans les tests médicaux. Mais une bouchée à la fois, et je reste d’avis qu’on peut les remplacer par certains criminels…

Pour ceux que ça intéresse, voici un PDF répertoriant les marques non testées sur les animaux dans différents domaines, ça reste toujours utile 😉

http://vegan.fr/media/pdf/tract-liste_ic.pdf

Qu’est ce qu’on dit Sylar?

Image